Adopter des Poules – Combien de m² faut-il Prévoir Pour les Accueillir ?

Élever des poules chez soi et avoir à disposition des œufs frais au quotidien : c’est possible, à condition de respecter certaines dispositions pratiques. L’adoption des poules exige l’aménagement d’un espace propre à l’animal tout en tenant compte des paramètres de superficie et d’emplacement.

N’oublions pas que la poule est un animal d’extérieur

Poule et petites poules à l’extérieurLa poule est un animal domestique qui existe en plusieurs races : poules pondeuses, poules mixtes, poules géantes, etc. L’élevage de cette volaille est relativement simple et moins contraignant que d’autres animaux de la même catégorie.

La poule est par excellence un animal d’extérieur. Elle a donc besoin d’espace pour son développement. C’est également dans cet espace qu’elle puise les éléments nécessaires à son alimentation. Rappelons-le, les poules sont omnivores et consomment donc un peu de tout.

De plus, cette volaille contribue à la réduction des déchets, car elle peut consommer jusqu’à 150 kg de déchets alimentaires par an. Pour un élevage optimal, il est recommandé de répartir la ration quotidienne (environ 150 g) en deux prises à raison d’un repas le matin et un autre le soir. Un espace d’abreuvement doit être aussi prévu pour permettre aux poules de se rafraîchir en permanence.

C’est dire qu’en plus de la ponte d’œufs la poule contribue aussi à sa manière à la préservation de l’environnement. Elle est utile aussi pour débarrasser les jardins des petits ravageurs et limaces ou encore mélanger les résidus organiques pour un bon compostage.

Enfin, tout comme les autres animaux, un accompagnement sanitaire est indispensable pour maintenir les poules en bonne santé. Il faudra donc veiller à les vacciner dès leur jeune âge et prévoir une visite annuelle chez le vétérinaire, sauf en cas de situation particulière.

Combien d’espace par poule ?

Bien que vivant en extérieur, les poules ont besoin d’un abri avec des dimensions bien précises.

Un abri adapté au nombre de poules

Poulailler avec espace à l'extérieurLe poulailler est l’espace réservé aux poules pour les abriter, mais également pour les protéger des prédateurs. C’est dans cet espace que les poules dorment et pondent leurs œufs. Elles ont donc besoin d’un confort optimal pour ce faire.

La taille d’un poulailler est tributaire du nombre de poules à y loger. En moyenne, il faut prévoir au minimum 1,5 à 2 m² de surface au sol pour 4 poules. Il est important de ne pas prévoir moins de 0,40 m² par poule.

Cette dimension concerne uniquement la partie habitable. Au sein du poulailler, il faut prévoir également un pondoir où les poules pourront pondre leurs œufs en toute tranquillité. La moyenne de dimensions pour cet espace est de 20 à 30 cm de large sur 30 à 40 cm de profondeur par poule.

Enfin, il faut savoir que les poules aiment se mettre en hauteur souvent pour se reposer. Il revient alors d’installer dans l’abri un perchoir avec une taille de 15 cm de largeur sur 25 cm de longueur par animal. Par ailleurs, en dehors de la taille, il est important de prêter attention au matériau du poulailler. L’idéal serait un bois d’une épaisseur de 1,2 cm.

Quel est l’espace suffisant hors de l’abri ?

À l’extérieur du poulailler, il faut aménager des espaces pour permettre aux poules de se divertir et se mouvoir. Cet espace est réparti entre la mangeoire, l’abreuvoir et le parcours herbeux.

En termes de mesure, il faut compter 20 cm de large pour l’espace repas de chaque poule et idéalement une mangeoire pour 4 poules. Pour l’abreuvoir, il est recommandé de prévoir un récipient de 5 litres pour 4 poules. Enfin, le parcours herbeux est l’espace d’activité des poules.

C’est à cet endroit qu’elles vont picorer, prendre des bains de sable ou encore gratter et creuser dans le sol. Il doit être suffisamment grand pour qu’elles ne se marchent pas les unes sur les autres ou arrivent à manquer d’herbe au point de se picorer entre elles.

Pour ce faire, il faut compter en moyenne 10 m² par poule pour l’enclos. Cet espace doit être cependant délimité par des grillages ou filets pour sécuriser les poules, même en extérieur.

Les risques d’un espace trop petit

Poule blanche avec ses poussinsInstaller les poules dans un poulailler étroit est source de stress pour les gallinacés. En l’absence d’espace suffisant, les poules risquent de se battre régulièrement, ce qui engendrera des blessures, voire des décès.

De plus, un poulailler trop petit favorise la prolifération des bactéries et parasites, exposant ainsi les volailles à des maladies. Il en de même pour l’espace extérieur qui lorsqu’il est exigu devient rapidement boueux et n’offrent plus aux poules les nutriments naturels indispensables à leur équilibre.

Les meilleurs emplacements pour installer un poulailler

En fonction de la taille du cheptel, le poulailler peut être installé dans le jardin ou sur un balcon. Le dernier cas n’étant pas le plus recommandé, il faut garder à l’esprit que le poulailler doit permettre de garder les poules à l’abri de l’humidité, des courants d’air et des changements de température.

Pour ce faire, un bon poulailler doit être construit sur un terrain herbeux, suffisamment drainé et à l’ombre des arbres. De plus, pour éviter l’humidité, le poulailler doit être surélevé du sol à une hauteur d’environ 4 pieds. Il doit cependant être un peu distant de l’habitation et aussi de la niche, en cas de présence d’un chien.

Nous serons heureux de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Freeks Association